Des épaves face au grand public

Initié en juillet 2001 dans les locaux d’une institution scolaire malouine, le principe d'une journée Portes Ouvertes a été reconduit lors de chaque campagne de fouille. Le plus souvent organisées au cœur de l'École Nationale de Police de Saint-Malo-Rocabey, ces manifestations ont permis au grand public de rencontrer l'équipe de fouille directement au sein de ses espaces de travail. Un parcours de découverte, renouvelé chaque année, lui était ainsi proposé : visite du laboratoire d’inventaire et de traitement du mobilier archéologique, exposition d'objets, dont un certain nombre présenté en aquarium, panneaux d'information, films et diaporamas réalisés par l’équipe de fouille... L'ensemble des fouilleurs était à chaque fois mobilisé pour guider les visiteurs et répondre à leurs questions.
Interdit au mouillage et à la plongée, le site sous-marin des épaves a été ponctuellement ouvert au public lors des saisons de fouille puisque les plongeurs locaux ont été régulièrement conviés à venir au cours du chantier découvrir les épaves de la Natière. À leur arrivée sur zone auprès du navire support des fouilles, les plongeurs sportifs étaient accueillis par un membre de l’équipe afin d’être informés du travail archéologique et du déroulement du chantier. Une fois munis d’un plan plastifié et étanche du site, pour faciliter leur repérage sur les épaves, ils étaient autorisés à visiter le site sous-marin et à découvrir le travail des fouilleurs.

Médias

Frédéric Osada (Images Explorations) © MCC / DRASSM
La première journée porte ouverte de la fouille : en 1999, au laboratoire du Museum d’histoire naturelle de Dinard. (Cliché : NAT02_T0001)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Journées portes ouvertes à l'École nationale de Police en 2005. (Cliché : NAT05_T0174)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Grâce à l’aide de Mary Danguy, les publications et les produits dérivés de la fouille sont diffusés chaque année au public lors de chaque journée porte ouverte. (Cliché : NAT03_T0105)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Journées portes ouvertes en 2005. (Cliché : NAT05_T0185)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Accueil du grand public lors des journées portes ouvertes organisées dans les locaux de l’équipe de fouille, au sein de l’École de police de Saint-Malo. Les objets découverts lors de la campagne de fouille étaient ainsi annuellement présentés au public. (Cliché : NAT03_T0162)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Accueil d’un groupe de plongeurs locaux sur le site de la Natière. (Cliché : NAT08_M0368)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Accueil d’un groupe de plongeurs locaux sur le site de la Natière. Un plan sous-marin du site leur a été remis afin de les guider dans leur visite. (Cliché : NAT08_M0367)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Arrivée des plongeurs. Un plan des épaves est confié aux plongeurs avant leur immersion sur le site. Ici, les plongeurs emmenés par un club de plongée malouin qui organise des visites régulières du site de la Natière en présence des archéologues. (Cliché : Nat05_SM039)
Teddy Seguin (Adramar) @ MCC / DRASSM
Au cours du projet, plusieurs équipes de tournage sont venues filmer les activités de la fouille (ici le tournage d’un documentaire pour France 2). (Cliché : NAT03_SM0301)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
L'ensemble des membres permanents de l'équipe de fouille ont pris l'habitude de répondre, avec naturel, aux questions des journalistes. (Cliché : NAT07_T0361)

Liste des sous-chapitres