La charpente de L'Aimable Grenot

Médiocrement conservée en partie arrière, car posée à même la roche et peu enfouie sous le sédiment, la charpente de L’Aimable Grenot est en revanche apparue, au cours de la fouille, bien mieux préservée sur son tiers avant. Son flanc tribord est en effet conservé là depuis la quille jusqu’à l’amorce du second pont, soit sur plus de dix mètres de largeur. Mieux enfouie, la carène y était en outre protégée par une épaisse couverture de pierres de lest cédant place, à l’avant, à une riche et épaisse couche archéologique mêlant objets du gréement, de la vie à bord et de la cuisine, le tout scellé par une vase dense et anaérobie.
Circonscrite et masquée par une épaisse couche de lingots de fer chargés en lest, la partie centrale du navire, où se trouvaient la zone d'emplanture du grand mât et le massif de l’archipompe, a été localisée avec précision mais elle n’a pas pu être étudiée, faute de pouvoir démonter l'énorme masse concrétionnée de ce ballast. Très exposée aux courants marins, car pratiquement à fleur de sol, la zone arrière de l’épave n’a fait pour sa part l’objet que d’une rapide étude de carène. On a pu y observer l'organisation de la membrure et les aménagements des deux ponts, notamment la présence de trois sabords d’entrepont destinés à fournir lumière et ventilation aux quartiers des officiers.

Médias

Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Extrémité arrière du plancher de cale de L’Aimable Grenot soudée aux lingots de fer. (Cliché : NAT08_SM0184)
Frédéric Osada (Images Explorations) © MCC / DRASSM
L’extrémité arrière des vestiges de L’Aimable Grenot en cours de dégagement. (Cliché : NAT08_SM0615)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
L’avancée de la fouille et le dégagement des pierres de lest révèle peu à peu la charpente de L’Aimable Grenot. Ici, le plongeur évolue au dessus du vaigrage ou plancher de cale du flanc tribord, entre deux séries de porques massives. (Cliché : NAT06_SM0603)
Teddy Seguin (Adramar) © MCC / DRASSM
Vue sous-marine d'objets in situ. (Cliché : NAT07_SM0415)
Michel Daeffler © MCC / DRASSM
Restitution hypothétique de la frégate L’Aimable Grenot (1749).

Liste des sous-chapitres

Bienvenue sur le site de la Natière

/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player 10.1 et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

Installer le flash player

Pour pouvoir afficher correctement ce site, il est nécessaire de disposer du plugin Flash Player 10.1.

Ce logiciel gratuit est facilement téléchargeable sur le site Adobe.

Ce plugin Flash fonctionne sur les navigateurs suivants : Internet Explorer, Netscape, Opera, Mozilla, Safari, Chrome. Il est compatible avec Microsoft Windows, Apple MacOs, Linux, Solaris et Pocket PC.

La procédure pour télécharger ce plugin est la suivante :

1. Aller sur le site de Adobe Flash Player et cliquez sur le bouton "Télécharger Flash Player"



2. Vous devez accepter les conditions d'utilisation d'Adobe Flash Player en cliquant sur le bouton "Accepter et installer dès maintenant".




3. Si une fenêtre d'avertissement de sécurité apparaît, cliquez sur "Oui" pour accepter l'installation de Flash Player.




L'installation se fait très rapidement ; il n'est pas nécessaire de redémarrer le navigateur.

Pour toutes autres questions concernant Flash, vous pouvez consulter le site Adobe ou contacter votre revendeur informatique.

Accéder à la version accessible