Des navires et des hommes

Facteur déterminant de la croissance du trafic portuaire de Saint-Malo, la construction navale malouine, très longtemps tributaire des chantiers étrangers, s’affirme à son tour, après 1670, sans doute sous l’impulsion des primes à la construction mises en place par Colbert. De fait, La Lande Magon indique, en 1689 il y a environ vingt ans, que les maîtres charpentiers de Saint-Malo ont commencé à bastir eux-mêmes des vaisseaux de toute grandeur pour les revendre... (Lespagnol 1997 : 42). De ces chantiers locaux qui s’installent au nord, sur le Sillon, et au sud, à Saint Servan, sur la grève du Val et dans l’anse Solidor, nous ne savons guère de choses. C’est pourtant dans ces chantiers que naît dans la seconde moitié du XVIIe siècle, sous l’influence de l’extraordinaire dynamisme de la guerre de course, ce prototype de la frégate qui s’imposera bientôt comme le navire standard de la flotte malouine.
Pour garantir le soutien logistique à ses activités maritimes et marchandes, la ville et son arrière-pays disposent d’un vaste réservoir de main d’œuvre expérimentée, qui certes ne suffit pas, loin s’en faut, à satisfaire les besoins locaux mais garantit à tout le moins aux armateurs de disposer sur chacun de leurs navires d’un encadrement qualifié.

Médias

© Ministère de la culture et de la communication
Lieu de construction des 89 navires malouins en 1664 (d'après Lespagnol 1997).
© BnF Estampes
Plan des ville et chateau de St Malo, du Sillon, ou chemin fait à mains d'hommes pour l'entrée de la dite ville, sa seule issue par terre... par Garangeau, directeur des fortifications, 1733. Des chantiers de construction de navires sont figurés en partie droite du document, le long du Sillon. IFN-7891169

Bienvenue sur le site de la Natière

/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player 10.1 et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

Installer le flash player

Pour pouvoir afficher correctement ce site, il est nécessaire de disposer du plugin Flash Player 10.1.

Ce logiciel gratuit est facilement téléchargeable sur le site Adobe.

Ce plugin Flash fonctionne sur les navigateurs suivants : Internet Explorer, Netscape, Opera, Mozilla, Safari, Chrome. Il est compatible avec Microsoft Windows, Apple MacOs, Linux, Solaris et Pocket PC.

La procédure pour télécharger ce plugin est la suivante :

1. Aller sur le site de Adobe Flash Player et cliquez sur le bouton "Télécharger Flash Player"



2. Vous devez accepter les conditions d'utilisation d'Adobe Flash Player en cliquant sur le bouton "Accepter et installer dès maintenant".




3. Si une fenêtre d'avertissement de sécurité apparaît, cliquez sur "Oui" pour accepter l'installation de Flash Player.




L'installation se fait très rapidement ; il n'est pas nécessaire de redémarrer le navigateur.

Pour toutes autres questions concernant Flash, vous pouvez consulter le site Adobe ou contacter votre revendeur informatique.

Accéder à la version accessible